Sur Le Rivage

  • : Sirène
  • Sirène
  • : photographies, poèmes, notes, citations, outils numériques...
  • Contact

Cap sur...

La Galerie de la Sirène
Photos classées par thèmes


Le Mémo de la Sirène
Portail de ressources Internet

Barbotage

Droits de repro

Creative Commons License
Ces textes et illustrations
sont mis à disposition
selon les termes de la
licence Creative Commons
Paternité
Pas d'Utilisation Commerciale
Pas de Modification

Merci de ne pas
les utiliser
sans mon accord et
après m'avoir communiqué
l'adresse de votre site.

Ils doivent être accompagnés
de la mention et du lien :

© Sirène
http://sirene.over-blog.fr


Stop la pub !

 

_1200540.jpg

 

Pour éviter de voir

des pubs inopportunes

en Cie de Sirène,

vous pouvez installer

le module Adblockplus.

15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 17:01

"Il comprenait surtout combien la maison était un espace qui appartenait  davantage aux femmes qu'aux hommes. La maison était le domaine de Matilde, par le simple fait qu'elle s'en occupait, virtuellement, plus que lui-même ne le ferait jamais."

JAMIS, Rauda. Frida Kahlo


IMG-1925.JPG


Elle comprenait surtout combien la maison était un espace qui reflétait son état intérieur.

Le cocon doux et chaleureux était sens dessus-dessous.

- Une pièce trop pleine, de tout ce qu'il faudrait trier.
- Une pièce trop vide, de tout ce qu'il faudrait reconstruire et dont elle venait d'arracher la peau avec plaisir ...

[à suivre ...]


 

Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 22:53


IMG-1732-copie-1.JPG
Sois accueillant, sois sans mémoire.
N'espère pas ce qui fut hier,
attends, désire, ne crains pas.


Henri Gougaud, L'homme à la vie inexplicable






Repost 0
Publié par Mathilde - dans Citatrucs
commenter cet article
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 22:28
"[Charles Fort] pense que la plupart des gens essaient de comprendre le présent à partir des évènements de leur passé. En d'autres termes, sans s'en rendre compte, ils ont tendance à déformer la réalité pour qu'elle corresponde à ce qu'ils voudraient qu'elle soit. L'être humain  aime voir ce qu'il est censé voir et trouver ce qu'il est censé trouver".

BALLIETT, Blue - L’énigme Vermeer - Nathan, 2007


 
petit-homme-2.jpg
Cherche-t-on toujours à retrouver et revivre ce que l'on a déjà connu ou vécu ?

Dans toute nouvelle relation, est-on attiré par ce quelque chose d'indicible et familier ...
dans le visage, les gestes de l'autre ...
dans nos propres sentiments ?

A-t-on une petite voix intérieure
pour nous guider ?
A-t-on la clé ?




Repost 0
Publié par Mathilde - dans Citatrucs
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 13:50
Tant que je respire
j'espère


Proverbe médiéval
Repost 0
Publié par Mathilde - dans Citatrucs
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 13:48
Quand l'amour se déchire
on ne peut pas en recoudre les bords


Proverbe malgache
Repost 0
Publié par Mathilde - dans Citatrucs
commenter cet article