Sur Le Rivage

  • : Sirène
  • Sirène
  • : photographies, poèmes, notes, citations, outils numériques...
  • Contact

Cap sur...

La Galerie de la Sirène
Photos classées par thèmes


Le Mémo de la Sirène
Portail de ressources Internet

Barbotage

Droits de repro

Creative Commons License
Ces textes et illustrations
sont mis à disposition
selon les termes de la
licence Creative Commons
Paternité
Pas d'Utilisation Commerciale
Pas de Modification

Merci de ne pas
les utiliser
sans mon accord et
après m'avoir communiqué
l'adresse de votre site.

Ils doivent être accompagnés
de la mention et du lien :

© Sirène
http://sirene.over-blog.fr


Stop la pub !

 

_1200540.jpg

 

Pour éviter de voir

des pubs inopportunes

en Cie de Sirène,

vous pouvez installer

le module Adblockplus.

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 19:02
« Je suis persuadé que nous sommes tous faits pour quelque chose, que chacun porte en lui une capacité particulière, un talent unique, qui doit tracer son chemin vers sa place en ce monde, vers un sens à sa vie.

    Je pense aussi qu’il est aisé – par inattention, paresse, peur, pessimisme ou désespoir- de s’égarer et de passer à côté de cette «vocation ». À côté de sa vie.

    Cela peut-être n’importe quoi : cuisiner, jardiner, réparer des motos, faire des maquettes, du pain, pêcher à la ligne, jouer au foot, soigner des animaux, piloter des avions, dessiner, chanter, tenir un bar-tabac, faire des films, élever des enfants … Mais quelque chose qui fait que chaque matin, on a le courage de sortir de son lit. De vivre. »   

Mikaël Ollivier. Celui qui n’aimait pas lire


Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 17:06
J'attache de la valeur à toute forme de vie, à la neige, la fraise, la mouche.

J'attache de la valeur au règne animal et à la république des étoiles.

J'attache de la valeur au vin tant que dure le repas, au sourire involontaire, à la fatigue de celui qui ne s'est pas épargné, à deux vieux qui s'aiment.

J'attache de la valeur à ce qui demain ne vaudra plus rien et à ce qui aujourd'hui vaut encore peu de choses.

J'attache de la valeur à toutes les blessures.

J'attache de la valeur à économiser l'eau, à réparer une paire de soulier, à se taire à temps, à accourir à un cri, à demander la permission avant de s'assoir, à éprouver de la gratitude sans se souvenir de quoi.

J'attache de la valeur à savoir où se trouve le nord dans une pièce, quel est le nom du vent en train de sécher la lessive.

J'attache de la valeur au voyage vagabond, à la cloture de la moniale, à la patience du condamné quel que soit sa faute.

J'attache de la valeur à l'usage du verbe aimer et à l'hypothèse qu'il existe un créateur.

Bien de ces valeurs, je ne les ai pas connues.

Erri de Luca
découvert dans le roman Tout doit disparaître
de Mickaël Ollivier
publié chez Thierry Magnier


A quoi accordons nous de la valeur,
dans cette société qui en donne au superflu, au clinquant, à ce que la mode met en vitrine ?

Cela me donne encore plus envie de résister aux valeurs imposées
et dresser ma propre petite liste...


Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 17:32
"Fais ce que je dois
Finis ce que je fais"

le garder dans un coin de ma tête
et essayer...

Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 16:38
C'est en lisant
qu'on devient liseron.


Lise Deharme
dans Proverbes et dictons farfelus
de Jean-Hugues Malineau et Pierre Caillou.
Albin Michel Jeunesse, 2007.
Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 17:46
La découverte du jour, un poète indien...

The butterfly counts not months

but moments
        and has time enough.


Rabindranath Tagore
Repost 0
Publié par Sirène - dans Citatrucs
commenter cet article